9/10Battle Royale

/ Critique - écrit par CBL, le 09/11/2002
Notre verdict : 9/10 - Koh-lanta mais en mieux ! (Ecrivez votre critique)

Tags : battle royale film joueurs combat edition amazon

Koh-lanta mais en mieux !

Après avoir reçu des avis très divergents sur ce film, je me suis décidé à le voir pour me forger mon avis.

Dans un futur proche où la jeunesse japonaise n'aurait plus aucun respect pour ses aînés et où le chômage aurait atteint d'énormes proportions, une loi a été adoptée, celle du Battle Royale.
Chaque année, une classe est choisie au hasard et on envoie tous les élèves sur une île pour participer à un jeu très simple et particulièrement cruel : il s'agit de massacrer tous ses camarades de classe pour être le dernier survivant et avoir le droit de quitter l'île. Alors que certains choisissent comme solution le suicide, d'autres cherchent le moyen de s'enfuir et d'autres comptent bien gagner le jeu par tous les moyens... Face à une mort certaine, les amitiés lâchent et les sentiments se déchaînent.

Ce film est éblouissant. Evidemment, pris au premier degré, ce film est juste composé de 1 h 53 de massacres très cruels à la faucille, au fusil à pompe, au sabre, à l'arbalète...
Seulement voilà, tout est fait pour qu'on prenne ce film au second degré. Les morts sont comptés comme dans un jeu vidéo, les lycéennes sont montrées comme des nymphettes en minijupes, les morts sont annoncées chaque matin sur fond de musique classique, toute violence est volontairement exagérée... Cerise sur le gâteau,
Takeshi Kitano joue le rôle du prof de la classe en question envoyé pour surveiller les opérations. Je doute avoir besoin de vous dire que sa prestation est merveilleuse vu que son rôle lui va vraiment comme un gant.

Alors tout ça pour quoi finalement ? Quel est le sens caché de ce film ? C'est d'abord une critique virulente de la société japonaise élitiste mais c'est aussi un vibrant hommage à l'amour de son prochain, à la volonté de survie à tout prix.
La cruauté et la beauté de certaines scènes en étonneront plus d'un.
C'est aussi un film complètement décalé sur le thème de la violence qui n'est pas sans rappeler Orange mécanique ou Tueurs nés.
On peut aussi y voir juste 1 h 53 de massacres bien poilants, car en effet, des têtes humaines utilisées comme lance-grenade, on ne voit pas ça tous les jours !