5/10L'Age de glace 2

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 06/04/2006
Notre verdict : 5/10 - Pas fondu (Ecrivez votre critique)

Pas fondu

Suite à l'immense succès de L'âge de glace, les producteurs de la Fox ont naturellement décidé d'exploiter à fond ce bon filon. C'est donc l'heure de sortir le numéro 2 et de retrouver Manny, le mammouth grincheux, Sid, le paresseux bavard, Diego, le tigre euh... le tigre, et surtout Scrat, l'écureuil muet et débile toujours en quête de son gland. Seulement, les scénaristes se sont arrêtés aux personnages et mis à part trois nouvelles têtes, deux opossums joueurs et une mammouth fofolle, c'est quasiment le niveau zéro question créativité.

L'âge de glace 2 est entièrement conçu pour les enfants, enfants qui ne sont apparemment pas bien regardants niveau intrigue et cohérence narrative. Tant que ça bouge et qu'il y a de la bonne humeur, ils sont contents, que les personnages effectuent leur périple sans aucune logique de lieux ou de temps, ils s'en fichent royalement. Seulement, passer de la glace à de la terre pour revenir à de la glace et à on ne sait quoi d'autre encore se révèle particulièrement gênant.
En dehors de cela, tout le petit monde s'amuse, s'envoie quelques gentilles piques et comme dans le premier film, on suit avec un certain plaisir leur aventure. Seulement, cette phrase vaut avant tout pour la première partie. En effet, passé un certain âge, les enfantillages des opossums n'amusent plus, l'humour devient lourd et le scénario carrément navrant. C'est ce dernier point qui tue presque le film. Une nouvelle fois basée sur une migration forcée, il ne possède aucune originalité et propose des situations basiques maintes fois déjà vues.

A partir de là, L'âge de glace 2 passe beaucoup moins bien et s'avère beaucoup trop formaté pour le jeune public. Les gags sont courants (les scènes chantées et chorégraphiées, la traversée d'un pont en terre qui se casse, ...) et le rythme moins soutenu. Ce n'est pas avec des fausses scènes d'action ou une petite romance malheureuse censées faire monter l'intensité dramatique que le film peut séduire puisque l'on sait à l'avance que tout finira bien dans le meilleur des mondes. Le must du pire arrive sans aucun doute dans les dix dernières minutes au symbolisme religieux clairement affiché entre l'arche de Noé, la séparation de la Mer Rouge ou le salut venant d'une lumière céleste. Voilà comment formater la cervelle de nos chers chérubins à des fins chrétiennes. Mais au beau milieu de ce chaos s'élève Scrat, créature merveilleuse de pitrerie et de malchance. On pourrait même couper le reste et ne laisser que l'écureuil.

La qualité de l'animation laisse aussi à désirer puisqu'elle se montre aussi bien excellente que nullissime. Autant les fourrures, les expressions ou quelques effets visuels sont formidables, autant la glace qui se détache ou des textures de rochers sont simplement immondes, simplifiées à l'extrême. C'est étonnant que les graphistes aient autant bâclés certains passages.

L'âge de glace 2 laisse une impression mitigée. Certes, l'ensemble est plutôt bon avec des personnages sympathiques, une bonne humeur de tous les instants et un écureuil totalement dément mais qu'est ce que le film est convenu. Rien de neuf du côté de l'humour, de l'action et de l'histoire. Tout semble déjà vu et avoir été pensé pour coller au maximum aux clichés des animations 3D actuelles pour enfants. Les plus jeunes apprécieront, les autres sortiront avec un mauvais goût en bouche.