2.5/10Terreur.point.com

/ Critique - écrit par Nicolas, le 09/08/2003
Notre verdict : 2.5/10 - «Internet c'est le DEMON !» (Pardonnez, j'ai péché!) (Ecrivez votre critique)

Tags : eur terreur film cinema stephen critiques william

« Internet c'est le DEMON ! » (Pardonnez, j'ai péché!)

Et voilà Internet transformé en monstre assoiffé de sang et/ou de vengeance ! On aura vraiment tout vu. Sur une problématique quasi-similaire à Ring, la fameuse cassette qui tue en sept jours, Terreurpointcom se montre nettement plus radin avec ses pions en ne leur laissant que deux jours pour résoudre l'énigme. Un laps de temps que l'on pourrait considérer comme très court, si suivre l'agonie de ces pseudo-internautes n'avait pas été un vrai calvaire...

Un criminel surnommé « Le Docteur » diffuse sur Internet les vidéos des atrocités qu'il fait subir à ses victimes, tout en continuant à échapper aux investigations de l'inspecteur Mike Reilly (Stephen Dorff). Ce dernier se retrouve bientôt avec un nouveau dossier sur les bras, la mort inexplicable de deux jeunes allemands quelques dizaines heures après qu'ils aient surfé sur un site Internet très spécial. Assisté par Terry Huston (Natascha McElhone), scientifique du Département de la Santé, il découvre que le site en question est impliqué directement dans le décès des jeunes gens, d'une manière probablement paranormale...

Après le remake, voici le Ringu-like. Une fois que vous avez surfé sur le site, vous mourrez dans les quarante-huit heures selon vos pires cauchemars. Sympa, non ? Et comptez pas sur un doux endormissement, le site de la terreur souhaite garder ses lettres de noblesse. Au cas où l'intrigue et le suspense n'auraient pas assez d'impact pour vous tenir éveillé (pourquoi je dis « au cas où » ? ), un sympathique docteur en blouse blanche découpera à intervalle régulier une jeune et jolie piétonne prise au hasard, et ainsi dotera l'histoire de son vilain très très vilain. Car les fantômes ne sont plus méchants par plaisir, à fond dans la tendance « Vengeance et Cie », et pire encore, se mettent même à la mode Internet ! Idée sauvagement ridicule, sans parler de la morale simpliste et éculée des ravages/dérives de l'internet.

Un film très inspiré de Ringu, qui ne peut qu'espérer bénéficier de la notoriété de son maître pour faire quelques entrées, affichant tout de même son quota de scènes morbides et autres sursauts d'effroi. Attention, en groupe d'amis, risque de bidonnage intense.