5/10Shaun of the Dead

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 31/10/2004
Notre verdict : 5/10 - Almost a Zombie Comedy (Ecrivez votre critique)

Tags : shaun film dead zombies wright pegg films

Almost a Zombie Comedy

Shaun (Simon Pegg), un trentenaire anglais, est un loser pour qui la vie est une triste routine entre un travail de vendeur dans un magasin d'electronique et une relation amoureuse instable. Un jour, des zombies vont débarquer et dynamiser cette existence sans saveur...

Le titre du film, Shaun of the Dead, est indéniablement opportuniste puisqu'en sonnant proche du récent remake de Dawn of the Dead, il compte surfer sur son succès.
Passée cette ressemblance à but commercial, qui, aux vues des bons résultats obtenus au box-office américain (plus de 12 millions de dollars de recette), a porté ses fruits, le film nous surprend par ses vingt premières minutes où les zombies ne sont pas au centre de l'histoire. En effet, comme Shaun ne se rend pas compte qu'il y a des zombies un peu partout autour de lui, il n'a pas encore affaire à eux. On assiste alors à la description à la fois déprimante et amusante de la vie de Shaun à travers la relation savoureuse avec son ami Ed (Nick Frost), un chômeur porté sur la bouteille et la vulgarité, la relation spéciale avec sa petite amie Liz (Kate Ashfield) et un exemple d'une journée de travail.
Cette première partie est rythmée par une réalisation souvent frénétique à la Requiem For A Dream, par des gags visuels et des dialogues de la trempe des ZAZ.

Les dix minutes qui suivent l'arrivée des zombies représentent les meilleurs moments du film avec une absurdité ambiante très jouissive. Tout d'abord, Shaun et Ed croient, en voyant une femme-zombie, que c'est une femme qui a simplement beaucoup trop bu. Ensuite, comme ils ont entendu à la TV qu'on pouvait tuer les zombies en les frappant dans la tête, il décident de se battre avec des vinyles! Et là, le choix du vinyle va être difficile entre par exemple Dire Straits et les Rolling Stones.
Bref, cet humour anglais nous ravit mais malheureusement est de trop courte durée. En effet, le film s'enlise au bout de 30 minutes dans une relation familiale sans intérêt et une relation amoureuse qui n'arrive pas souvent à faire rire. Les seconds rôles sont plutôt charmants mais ne parviennent jamais à nous décrocher un rire franc.
Le film manque alors de rythme. On sent que le réalisateur s'est un peu perdu entre l'intention de faire un simple hommage à la Dead Trilogy de Romero et aux films de Fulci, et le souhait de faire une vraie parodie. La scène la plus représentative de ce malaise est celle, hilarante, où Shaun et ses amis tabassent un zombie sur fond du Don't Stop Me Now de Queen, qui est suivie d'une scène sentimentale et dramatique où le second degré est difficilement perceptible.
On retiendra aussi le caustique zapping TV final et la présence éclair de Chris Martin, le chanteur de Coldplay.

Au final, Shaun of the Dead se rapproche plus de Night of the Living Dead (La Nuit des Morts Vivants) que de Dawn of the Dead (que ce soit le Zombi de Romero ou L'armée des Morts de Zack Snyder) et rate, sur la longueur, sa parodie de films de zombies car se cherche entre l'hommage aux chefs d'oeuvre du genre et le pur délire.