8/10Lilo & Stitch

/ Critique - écrit par Nicolas, le 26/06/2002
Notre verdict : 8/10 - Les choses changent... (Ecrivez votre critique)

Noël 2001. Disney nous sort son "nouveau grand dessin animé" Atlantide l'Empire Perdu, pour moi une des plus mauvaises sorties Disney depuis très longtemps. Six mois plus tard, Disney pond Lilo et Stitch, d'après la pub une histoire d'horrible créature pas mignonne du tout du tout. Et si on juge de la qualité de ces deux divertissements, on se demande encore pourquoi Atlantide a subi une telle sur-médiatisation.

Dans une autre galaxie, un génie diabolique conçoit 6-2-6, une petite créature ultra-puissante née pour détruire, détruire et encore détruire. Malgré le conseil galactique, qui condamne la bestiole à un exil, 6-2-6 parvient à s'évader mais s'écrase en catastrophe sur la planète Terre, sur l'île de Hawaï. Poursuivi, il trouve refuge autour de Lilo, une petite fille qui le prend au premier abord pour un chien...

On nous avait déjà annoncé que Disney pouvait faire du grand n'importe quoi avec Kuzco l'Empereur Mégalo. La preuve est faite que ce n'était pas une maladresse indépendante de leur volonté. Stitch (6-2-6) mord, crache, bave, détruit tout ce qu'il touche et plus encore. Un vrai petit cauchemar ambulant, pas si horrible que ça finalement, et très très drôle. Ce petit monstre n'est cependant pas l'unique moteur comique du film, puisque Lilo est représentée comme une petite fille très fantaisiste (fan d'Elvis et désespérément à la recherche d'un véritable ami), et les deux chasseurs surveillant Stitch sont deux extraterrestres également très drôles. Tout ce petit monde délire sec, à coups de répliques désopilantes, de personnages très typés, et de toute une série de scènes entre Lilo et Stitch qui forcent à la rigolade franche. D'un point de vue graphisme ce n'est pas ce que j'ai vu de mieux, mais cela est nettement supérieur aux lignes droites d'Atlantide. Ici, que des formes arrondies, assez harmonieuses, mais déformant légèrement l'anatomie des personnages (les femmes ont des jambes de boxeur).

L'aquarelle marque son grand retour dans la réalisation, prenant largement le pas sur le numérique qui est ici visuellement inexistant. Disney oblige, toutes ces qualités sont contre-balancées avec un morceau sentimentalisme - niaiserie, une petite ode à la famille pour adoucir un peu le turbulent Stitch est en faire un véritable icône Disney. Obligatoire pour les créateurs semble-t-il...

Lilo et Stitch est sans aucun doute un des Disney les plus drôles et les plus réussis. Un graphisme soigné, une animation et une réalisation excellentes, et beaucoup d'idées pour dérider petits et grands. Une très belle réussite un peu obstruée par un gros morceau de sucre de sentimentalisme indispensable à chaque Disney.