3.5/10Happy Feet

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 06/12/2006
Notre verdict : 3.5/10 - Bienvenue sur MTV Pingouin (Ecrivez votre critique)

Tags : film happy feet mumble animation miller films

C'est une règle traditionnelle, pour Noël, il faut des films pour enfants. Cette année, Happy Feet est le favori de la compétition avec Arthur et les Minimoys. Réalisé en 3D, ce long métrage animé affiche des prétentions graphiques extraordinaires. Malheureusement, c'est au dépend du scénario. Non pas que l'histoire soit mauvaise, elle est juste mal exploitée.

Le film raconte la vie de Mumble, un manchot empereur différent des autres. Alors que les animaux de son espèce chantent pour former un couple, Mumble est incapable d'émettre le moindre son mélodieux. A la place, il fait des claquettes, une source de moquerie de la part de ses camarades et plus grave, de son exclusion de la colonie. Mais Mumble veut prouver qu'il est au moins aussi manchot que les autres.

A la lecture de ce résumé, un mot doit faire peur : le verbe « chanter ». La bande-annonce le prévoyait, la version finale le confirme, Happy Feet est chanté, pas tout du long, mais dans une bonne partie. Alors que les comédies musicales sont loin d'être un genre particulièrement plaisant, le film enfonce le clou avec ses chansons entre pop et rythm'n blues aux mélodies aussi formatées qu'émotionnellement nulles. Entre Christina Aguilera et Lara Fabian, des vocalises beaucoup trop poussées sont absolument horribles. On se croirait sur MTV Pingouin. Encore heureux, ses passages musicaux n'ont pas été francisés (excepté lors de quelques secondes hideuses) mais n'ont pas été non plus sous-titrés, de quoi ne rien faire comprendre aux enfants. Rajoutez à cela un rythme inexistant, un scénario à trous et le doublage de Clovis Cornillac pour obtenir un résultat hautement répulsif.

Toutefois, Happy Feet s'améliore grandement au fil du récit. Après une première heure calamiteuse, le film se révèle enfin intéressant et prend son envol vers d'autres directions, faisant notamment passer un message environnemental plaisant bien que naïf. De toute façon, la force de Happy Feet n'est pas dans son histoire mais dans son graphisme. Le film est magnifique, que ce soit au niveau des textures ou des mouvements. Tout a été parfaitement recrée et semble réel. Même les traces de pattes dans la neige sont toutes conservées. Technologiquement, c'est une merveille.

Sublime mais lourd. C'est par cette petite phrase que l'on résume le mieux le film. Happy Feet est aussi beau à regarder qu'ennuyeux à suivre, la faute en grande partie aux moments chantés. Bravo aux animateurs, beaucoup moins aux scénaristes.