6.5/10Endiablé

/ Critique - écrit par Nicolas, le 23/05/2001
Notre verdict : 6.5/10 - Presque génial (Ecrivez votre critique)

Tags : endiable film interprete diable fraser rythme brendan

Presque génial

Dans la série comédie fantastique, je vous propose aujourd'hui Endiablé, un petit film assez drôle qui réunit un de mes acteurs préférés, Brendan Fraser, et la séduisante Elizabeth Hurley.

Elliot Richards (Brendan Fraser) est un petit informaticien au Q.I. ringardos, bafoué par ses collègues, et amoureux de la belle Alyson. Un soir, il rencontre le Diable en personne (Elizabeth Hurley), dissimulé sous les traits d'une adorable poupée, qui lui propose un pacte : échanger son âme contre sept voeux...

Le scénario n'est pas vraiment original (j'ai le souvenir flou d'une déclinaison française avec Daniel Auteuil et Josiane Balasko d'ailleurs), mais ce n'est ici qu'une faible lacune. On a surtout l'impression que les scénaristes sont partis sur des idées drôles et ont cherché à toutes les lier ensemble. Aussi les voeux d'Elliot le feront passer tour à tour de trafiquant colombien cocu à poète ultrasensible, en passant par président des Etats-Unis d'Amérique. Et comme dans tout film de ce genre, les voeux seront légèrement imparfaits, pour bien faire sentir l'arnaque à plein nez. Brendan Fraser donne de sa personne, et semble tenir tout le film sur ses épaules. Et chacun de ses voeux est un pur bonheur de rigolade (je retiens surtout la scène de la plage et le basketteur, comprendra qui a vu le film). Bref, tout le film est drôle, bien pensé, les acteurs sont impeccables, puis on arrive à la fin où le film se vautre dans le bâclage moralisateur du Happy End à tout prix. Dommage...