2/10Dead or alive - DOA

/ Critique - écrit par riffhifi, le 22/07/2007
Notre verdict : 2/10 - Bonbons, nichons, bastons (Ecrivez votre critique)

Tags : dead film alive doa video kasumi office

Bonbons, nichons, bastons

Des films adaptés de jeux vidéos bourrins, on a commencé à en bouffer il y a treize ans, avec le mémorable Streetfighter avec Jean-Claude Van Damme, suivi de près par Mortal ‘Christophe Lambert' Kombat. Aujourd'hui, c'est au tour de Dead or Alive (DOA), qui n'a donc aucun rapport avec la trilogie du même nom réalisée par Takashi Miike.

L'intrigue pourrait tenir sur la tranche d'une pièce de 10 cents : DOA est un tournoi de baston. Des gens y participent.

« Vous combattrez n'importe quand, n'importe où, contre n'importe qui. »

Bitch volait
Bitch volait
Ecrire la critique d'un tel film est un exercice assez stérile, puisqu'il suffit d'annoncer que tout ce que vous pouvez en prévoir est vrai. Pour le principe, rentrons dans le détail : l'intrigue et les dialogues sont confondants de bêtise, les combats occupent 90% du temps et tout se termine bien. Le tout sans violence excessive (pas une goutte de sang malgré la profusion de sabres), et dans une débauche de chorégraphies invraisemblables filmées à coups de ralentis complaisants. On ne peut pas dire que ce soit franchement déplaisant, pour peu qu'on ait laissé son cerveau chez soi et qu'on apprécie les bimbos en maillot de bain (sans rire, on en voit rarement une telle concentration ailleurs que sur la plage de Cannes au moment du festival). Le spectacle est assez comparable à un Charlie's Angels 3, la fantaisie en moins (on ne quitte jamais cette île qui sert de décor au tournoi).

Les rebondissements sont tous aussi prévisibles que l'arrivée de la pub au cours d'un épisode de Secret story, il est assez facile d'établir l'ordre et la nature des combats lors de la première présentation des personnages, et on peut aller se chercher un baquet de pop corn à tout moment sans risque de rater une scène significative.

Reste que vous n'aurez pas tous les jours l'occasion de voir une blonde jeter un soutien-gorge et un flingue dans les airs d'un coup de pied, avant d'enfiler l'un et de rattraper l'autre dans un même élan. Quoique si, vous pouvez le voir tous les jours puisque c'est dans la bande-annonce...