1/10Battle Royale

/ Critique - écrit par Filipe, le 26/11/2001
Notre verdict : 1/10 - Une daube ahurissante. (Ecrivez votre critique)

Tags : royale battle action film joueurs combat amazon

Dans un supposé proche avenir, au sein d'un Japon en proie au chômage et à la crise économique et sociale, les élèves d'une classe de troisième sont amenés par une mystérieuse armée sur une île déserte. Arrive leur professeur, Kitano, qui leur annonce qu'ils ont été choisis pour participer à un jeu, dont le vainqueur sera celui qui sera encore vivant au bout des trois jours qui leur auront été impartis : ce jeu est intitulé Battle Royale.

Les adolescents, victimes innocentes de la sélection d'une élite, sont ensuite abandonnés avec un semblant de nourriture et une arme. Et pour empêcher toute tentative d'évasion, ils portent autour du cou un collier explosif qui se déclenche à la moindre désertion.

Voilà un film d'action japonais qui se veut dérangeant et choquant en montrant les incohérences et les pulsions maléfiques qui animent l'Homme. Fukasaku voulait accomplir une oeuvre qui soit si terrifiante qu'il pourrait faire passer ses messages avec plus de facilité auprès des jeunes.

Mais Battle Royale se résume en réalité à un catalogue de morts toujours plus violentes et saugrenues : revolvers, fusils à pompe, couteaux, haches, faucilles, grenades, mitraillettes, sabres et autres armes blanches en tout genre... bref, tout y est pour que le réalisateur nous montre, le plus confortablement du monde, comment tuer un homme et aussi comment le faire souffrir. Et les scènes morbides défilent à grande vitesse, et au lieu de nous faire réagir "intellectuellement" ou même de nous faire rire -car certaines scènes se veulent drôles-, on se morfond dans son fauteuil et on regarde sa montre.

Et qui plus est, le réalisateur et les acteurs -le "grand" Takeshi Kitano en tête- tentent de faire une virulente critique de la société -japonaise surtout- et veulent clairement nous donner des enseignements et en particulier nous rappeler d'être toujours bons et généreux envers les autres.

Battle Royale veut nous en dire beaucoup trop et le discours devient incompréhensible et sans fondement. J'ai beaucoup de respect pour le réalisateur, qui a osé porter à l'écran une oeuvre aussi pitoyable et inintéressante : le scénario est inapproprié à l'étude des moeurs et d'une société qui, bien qu'elle se dégrade de jour en jour, ne se résume pas seulement à une lutte intestine entre chacun de ses membres. Le jeu auquel sont contraints de participer les collégiens est censé être une revanche des adultes sur les plus jeunes, qui d'après eux ne cessent de les mépriser. Triste idée.

Mais M. Fukasaku, montrer une violence aussi réaliste au cinéma, cela ne résoudra pas grand chose à vos angoisses. Et s'il vous plaît, arrêtez de vous attarder autant sur les jupettes et les jambes dénudées de vos jeunes actrices qui sont sur le point de mourir à l'écran. Votre vice n'est pas passé inaperçu !

Ma référence personnelle en terme d'échec cinématographique cuisants était For The Cause -un scénario et une interprétation de Dean Cain tous deux lamentables-. Force est de constater que Battle Royale dépasse de loin mon propre système de notation.