9/10Sur la piste du Marsupilami

/ Critique - écrit par OuRs256, le 23/03/2012
Notre verdict : 9/10 - Qui ne saute pas n'est pas Paya ya ! (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 4 minute(s) - 19 réactions

Servi par un Jamel Debbouze au top de sa forme et un Alain Chabat plus idiot que jamais, Sur la Piste du Marsupilami saura enchanter toute la famille en proposant une aventure rythmée, drôle et pleine de tendresse. Mais bon, comme le dis la devise de la Palombie : Palompeu, palombien !

Sur la piste de quoi ?

Dan Geraldo (Alain Chabat), reporter de l'impossible (enfin... reporter), est envoyé en Palombie, pays en pleine jungle tropicale, pour y percer le mystère de la tribu Paya dont on dit que les membres pourraient vivre plus de 200 ans. Une fois arrivée à l'aéroport, ce n'est pas celui qui devait lui servir de guide (Pablito, joué par Jamel Debbouze) qui est là pour l'accueillir mais une limousine qui le mène directement devant le général Pochero. Ce dernier a une requête un peu particulière pour lui...

Sur la piste du Marsupilami
Dan et Pablito chez les Paya.

Pendant ce temps, Pablito essaie de le récupérer puisque sans lui, il ne pourra pas avoir l'argent nécessaire pour payer les brutes qui détiennent le perroquet de sa fille. Sorti des geôles, Pablito peut enfin faire son travail et conduire Dan au chef de la tribu Paya (dont il doit réaliser l'interview). Cependant, il s'agit d'une énorme blague orchestré par Pablito et les deux hommes finissent par se séparer. C'est le destin qui les réunira en face de la vraie tribu Paya qui les considèrent comme les élus d'une prophétie oubliée qui implique un mystérieux animal nommé "Marsupilami"...

Pas adapté d'un volume de la BD ? Oui et alors ?

Alain Chabat n'a pas souhaité adapter un volume particulier de la bande dessinée. Il ne fait "que" reprendre le personnage emblématique de Franquin et le mettre en scène à sa façon. On se retrouve avec un univers très proche de l'original : le Marsupilami est aussi taquin, blagueur et fanfaron que sa version papier, et même sa compagne (aux mimiques afro-américaines à mourir de rire) passe son temps à l'engueuler. Là où il gagne en puissance, c'est qu'il est beaucoup plus mignon ! Ce croisement entre un léopard, un singe et une limace (les petits antennes sur sa tête font penser à la limace).

Sur la piste du Marsupilami
Je vous l'avais dit... il est vraiment trop mignon !

Lancé à la poursuite de la bête, on retrouve Dan (Alain Chabat) et Pablito (Jamel Debbouze). Deux incompétents qui s'avèrent être les élus que la prophétie de la tribu Paya a désigné pour sauver le monde de la destruction par le volcan Sombrero. Dan est un personnage presque classique sous la caméra d'Alain Chabat : journaliste un peu ringard et passé de mode, trouillard, menteur mais pourtant prêt à tout pour impressionner son père et se repentir de ses erreurs passées. Pablito lui est très similaire : père au grand coeur, il recueille des orphelins et les élève comme ses propres enfants. Il a beau répéter partout qu'il a été sauvé par le Marsupilami, personne ne le croit à cause de son côté beau-parleur et mythomane prêt à monter les coups les plus fous pour gagner des palombos.

Sur la piste du Marsupilami
Dan, la reine Paya et le Chiwawa (il vaut son pesant de cacahuètes, croyez-moi)

Les personnages secondaires ne sont pas en reste puisque, que ce soit Patrick Timsit dans le rôle du Caporal, Lambert Wilson dans son rôle de Général Pochero ou même Fred dans le rôle du professeur Hermoso, ils sont caricaturaux au possible. Pochero pour commencer est un dictateur puisque comme il le dit lui-même, "dans la famille, on est dictateur de père en fils". Cependant, on se rendra très vite compte qu'il est plus intéressé par une certaine chanteuse (je peux pas vous le révéler c'est trop énorme). Le Caporal est à ses ordres et... C'est un grand sadique qui adore jouer du taser ! Il n'hésite pas à utiliser son joujou sur tout ce qui passe et sert de méchant d'intérim en attendant l'arrivée d'Hermoso. Ce dernier est joué par Fred qui fait vraiment bizarre en tant que "grand méchant démoniaque". Bon après, c'est juste une question d'habitude mais vu ses précédents rôles, ça change !

Sur la piste du Marsupilami
Le professeur Hermoso et le Caporal.

Il était une fois, un animal un peu bizarre...

Avec ses acteurs (mention spéciale à Lambert Wilson même si je ne peux pas dire pourquoi) aux rôles caricaturaux (qui leur vont comme un gant) et son animal fantastique ultra-mignon, le film d'Alain Chabat (qui aura quand même mis 7 ans à voir le jour puisque le projet date de 2005 tout de même !) a tout pour plaire. Il est teinté de cet humour propre à Alain Chabat qui saura amuser petits et grands. Puisque oui, même si le film est résolument enfantin, il y a certains gags (Indice : Chiwawa) qui sont pour nous, les adultes ! Il ne faut pas voir Sur la Piste du Marsupilami comme un film avec des ambitions démesurées et une ambition philosophique propre, c'est un divertissement fait pour amuser un public qui doit passer un bon moment et ça, si l'on s'en tient à celui de la salle, c'est plus que réussi !

A découvrir
Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre
Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre
Chouchou
Chouchou
Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre
Astérix & Obélix : Mission Cléopâtre