9/10Tueurs nés

/ Critique - écrit par CBL, le 12/03/2001
Notre verdict : 9/10 - Génial et choquant (Ecrivez votre critique)

Tags : tueurs film mickey mallory tarantino knox stone

Génial et choquant

Si j'avais été le patron de Warner Home Vidéo, j'aurai marqué en gros sur la jaquette : A DÉCONSEILLER AUX PERSONNES SENSIBLES.
Tueurs nés est violent, amoral, dérangeant et inquiétant. Il nous conte l'histoire de Mickey (
Woody Harrelson) et Malory Knox (Juliette Lewis), deux Américains amateurs de champignons hallucinogènes qui vont massacrer en l'espace de trois semaines 52 personnes et devenir grâce aux médias, des stars de l'Amérique.

Leur périple sera de courte durée : ils vont se faire arrêter par un flic aussi dingue qu'eux, puis mettre en prison. Ils feront une tentative d'évasion durant une interview que Mickey a accordée au journaliste qui a fait d'eux des stars et à la faveur d'une émeute. Voilà pour l'histoire.

Si ce film a été rudement critiqué, c'est qu'il y a de bonnes raisons ; étudions-les : d'abord le film est monté très bizarrement avec de nombreux changements de plans et de formats : on passe d'un plan d'ensemble couleur à un gros plan noir et blanc etc., le tout entrecoupé d'images suggestives (feu ou sang) voire même de dessins animés. Souvent, en arrière-plan, des images sont projetés : documentaires d'histoire, d'animaux...
La violence est complètement gratuite et nos deux tourtereaux prennent pas mal de plaisir à massacrer tout un restaurant sauf une personne, pour qu'elle raconte. La scène de l'émeute en prison est très impressionnante et particulièrement gore. Elle ajoute quelque chose de plus au côté malsain de ce film.

Mais si ce film dérange, ce n'est pas que pour ça. Les deux tueurs sont montrés comme des héros pour l'Amérique et des idoles pour les jeunes au même titre que des vedettes du cinéma. Ce film montre très bien comment les médias ont transformés des ignobles tueurs comme Charlie Manson ou Hannibal Lecter en de véritables stars. Le côté inhumain des antihéros disparaît peu à peu aux yeux des médias et à nos yeux et ils deviennent attachants. Soit vous allez adorer, soit vous allez le brûler mais ce chef-d'oeuvre d'Oliver Stone ne vous laissera pas indifférent. Regardez-le une fois pour vous faire votre avis.

Question bonus, ils n'ont pas été radins car pour 149F, vous aurez le film en dolby digital 5.1, six scènes coupées, une fin alternative, une interview d'Oliver Stone et ses commentaires. A ranger entre Dobermann et C'est arrivé près de chez vous.