7/10Truman Capote

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 08/03/2006
Notre verdict : 7/10 - Capote à risques (Ecrivez votre critique)

Tags : capote truman roman vie ecrivain froid sang

Jusqu'où un écrivain est-il prêt à aller pour créer l'événement ? Truman Capote pose la question. Le célèbre écrivain américain fut l'un des premiers à rédiger un roman à partir d'une histoire vraie. En 1966, son livre In Cold Blood racontait le meurtre de quatre membres d'une famille de fermiers à Holcomb dans le Kansas. En 1967, il avait été adapté au cinéma par Richard Brooks.

Adaptaté de la biographie homonyme de Gerald Clark, le film de Bennett Miller transporte le spectateur face à un Truman Capote perturbant. Magistralement interprété par l'oscarisé Philip Seymour Hoffman (Happiness), le personnage de Capote intrigue et fascine. Ecrivain à succès de Breakfast At Tiffany's, l'homme reste un mystère. Manifestement égocentrique, manipulateur et prétentieux, il n'hésite pas à mentir et à profiter des gens pour en obtenir ce qu'il souhaite. Entre 1959 et 1965, il passe six ans de sa vie à entretenir une relation confidentielle avec Perry Smith, l'un des tueurs du massacre d'Holcomb.

De ses années de confidences avec un meurtrier qu'il aide à retarder l'exclusion, Capote ne ressortira pas indemne. Si l'auteur dégage une impressionnante force de persuasion derrière sa voix fluette, il n'en demeure pas moins humain, avec toutes les faiblesses que cela implique. Ambiguë dans ses sentiments, il se perd dans les différents caractères qu'il affiche dans son entourage. Entre le comique confiant des soirées mondaines, l'enquêteur bon ami et l'amant homosexuel distant, Capote finit par craquer. Difficile de savoir si c'est le poids de ses manigances qui lui fait avoir des remords ou si c'est sa vie uniquement basée sur l'adulation de son reflet qui le dégoûte. Réalisé avec intimité et lenteur, le film se permet de longs fondus au noir et de nombreux plans serrés sur l'acteur principal. Philip Seymour Hoffman y expose l'importance de son investissement dans son travail de préparation. Le réalisateur affiche son talent pour créer des atmosphères confidentielles pleines de profondeur.

Si l'on s'étonne parfois d'un montage qui coupe certaines scènes rudement, l'histoire de l'écriture du roman In Cold Blood révèle toute la complexité d'un écrivain touché par un talent malsain. Il ressort de cette biographie cinématographique une sensation d'énigme sur un auteur à tout jamais marqué par la charge de son oeuvre. En 1984, Truman Capote meurt après des années passées dans l'alcoolisme. Passé l'écriture de In Cold Blood, il n'est jamais parvenu à terminer un autre roman.