7/10Stalingrad

/ Critique - écrit par CBL, le 12/03/2001
Notre verdict : 7/10 - Un bon film de guerre (Ecrivez votre critique)

Tags : stalingrad sovietique ville bataille armee offensive allemands

Un bon film de guerre

A l'instar du 5ième élément ou de Alien IV, le réalisateur (Jean-Jacques Annaud) de ce film est français mais la production et les acteurs sont ricains ce qui signifie gros moyens. Et franchement, tant mieux, parce qu'un film de guerre sans moyen, ça ne rend rien.


Nous voici donc plongés au coeur de la bataille de Stalingrad dans lequel nous suivons Vassili, joué par Jude Law. Dès les premières minutes, la comparaison avec il faut sauver le soldat Ryan est évidente mais Stalingrad s'en sort avec brio. Des barques en mauvais état dans lequel sont massées des soldats soviets sans expériences traversent la Volga sous les hurlements des commissaires politiques et sous le feu de la Luftwaffe. Les avions attaquent en piqués, les balles fusent, les têtes explosent... Puis nous découvrons Stalingrad enfin ce qu'il en reste et les assauts désespérés des russes. C'est moins sanglant que le soldat Ryan mais tout aussi réaliste.

Passé le choc du départ, nous retrouvons Vassili qui démontre ses talents de sniper devant un commissaire politique qui fait de lui un héros. Grâce à Vassili, les légions de sniper augmentent, les officiers allemands se font de plus en plus rares et l'espoir revient. L'armée charge donc un de ses meilleurs sniper (Ed Harris) de trouver et de plomber Vassili. S'ensuit un jeu de cache-cache et de duels pour le moins excellent. A cela s'ajoute la passion du commissaire politique et de Vassili pour la même femme qui veut elle-même devenir sniper.

Là où le soldat Ryan pèche par son histoire peu crédible de sauvetage, Stalingrad nous propose un vrai scénario. Jean-Jacques Annaud joue à fond la carte des sentiments et donne pas mal d'épaisseur aux personnages, qui sont remarquablement interprétés. Le coté ultra-patriotique et fanatique du communisme est très bien montré. Certes Annaud n'est pas Spielberg et ce n'est pas toujours ça coté réalisation. Le film bouge beaucoup moins que le soldat Ryan mais il n'y pas de longueurs car il ne dure "que" 2H30. De plus la bande son étant partagé entre l'épique et le pathétique, le résultat n'est pas vraiment très bon : les bruits de fusils sont très bien rendus mais la musique est pourrie. Ils n'y sont pas allé de main morte pour la reconstitution de Stalingrad et c'est donc un paysage complètement en ruine que nous découvrons, vide de végétation et d'animaux.

Au final, c'est plutôt un bon film qui n'a pas la prétention d'égaler le soldat Ryan mais qui y arrive très bien. A noter la performance de Bob Hoskins qui nous joue un Kroutchev plus vrai que nature.