ATTENTION : CONTENU RESERVE A UN PUBLIC AVERTI

Les images et textes à caractère érotique, pornographique ou violent contenus dans cette page peuvent choquer certaines sensibilités. En consultant cette page, vous attestez être majeur au regard de la loi française et vous prenez vos responsabilités par rapport à son contenu.

CONSULTER QUITTER

2/10Sex trouble

/ Critique - écrit par Nicolas, le 13/03/2003
Notre verdict : 2/10 - Trouble de l'intérêt. (Ecrivez votre critique)

Tags : troubles trouble sexualite genre sexe sexuelle film

Comme si le mot « Sex » pouvait avoir une incidence sur le degré de fréquentation des salles ciné ! C'est le cas.. ? Alors tout cela cache quelque chose, j'en mettrais mes cheveux à couper ! Et effectivement, en dépit de la présence de Rachel Leigh Cook, Tangled (le titre Vo) se vautre du début à la fin dans ses idéaux de djeun's movie palpitant, s'évertuant à doter son triangle amoureux risible d'une intrigue de film à suspense que ne renierait pas un Hollywood Nights.

Après avoir été vraisemblablement renversé par une voiture, David (Shawn Hatosy) atterrit à l'hôpital sous les questions insistantes des policiers. La mémoire un peu confuse, il tente alors de rassembler les morceaux de souvenirs qu'il lui reste des dernières heures, en repartant depuis le début de sa relation avec Jenny (Rachel Leigh Cook). Jenny, sa voisine et amie, dont il est amoureux depuis le premier coup d'oeil...

L'intrigue essorée de Sex trouble s'appuie sur le triangle amoureux composé de Jenny, la petite brune un peu libertine, de David, l'étudiant philosophe et timide, et de Alan, la tête brûlée de service. Ce dernier va conquérir les faveurs de Jenny, au désespoir d'un David complètement dégoûté qu'un irresponsable tel que lui puisse le déposséder de la nana de ses rêves. Voilà en gros la définition que l'on pourrait faire du Trouble en question, plus sentimental que sexuel il faut bien l'avouer (Sentimental Trouble.. ? Tout le monde fuirait.). Mais le problème en question va être cultivé, arrosé, pour aboutir en fin de compte en thriller desséché qui dévergonde les protagonistes en miteux revanchards et/ou victimes, final qui devait sans nul doute être progressivement amené du début à la fin. Mais qui bien sûr surviendra d'un seul coup et obliquera dans le même geste la petite histoire sentimentale en drame pour ados après une bonne heure de film. En somme, rien de palpitant jusqu'à la fin, et encore ! Je passerai rapidement sur le trio de premiers rôles qui rivalisent chacun de médiocrité, et sur Jai Lowi, le réalisateur, qui fait coup double en signant non seulement son premier film mais aussi son premier navet.

N'espérez pas ne serait-ce qu'une petite scène un peu hot, le titre Sex Trouble trompe son monde et nous entraîne dans un petit drame sentimental niais et mal joué, ennuyeux de bout en bout si l'on exclut le rebondissement final, potable au regard du calvaire infligé pour en arriver là. Pas de Sex, mais plein de Trouble.