7/10Président

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 16/09/2006
Notre verdict : 7/10 - Les coulisses du pouvoir (Ecrivez votre critique)

Tags : president republique conseil macron loi premier etat

Un film sur le pouvoir plus que sur un chef d'état. Tel est Président, une oeuvre qui dégage un charisme et une classe impressionnants. Incarné par un Albert Dupontel qui confirme son extrême grandeur, le long métrage de Lionel Delplanque est aussi un film d'atmosphères où la richesse des décors extérieurs et intérieurs a une importance capitale.

Des propres dires du réalisateur, « ce président emprunte à tous les présidents de la Vème république ». Néanmoins, ce sont de François Mitterand et de Jacques Chirac que se rapproche le plus le personnage interprété par Dupontel. La question des relations avec le continent africain est centrale, tout comme une intelligence d'esprit et une manipulation silencieuse. Des manoeuvres à tous les niveaux : la politique bien sûr, mais aussi la famille et les médias. Le film a l'avantage de mettre autant en exergue les défauts que les qualités de nos chefs d'états français. Evitant ainsi de tomber dans la caricature moralisatrice ou dans la prise de position susceptible d'heurter les différentes sensibilités politiques des spectateurs.

Entre ses idéaux de jeunesse et la réalité d'un pouvoir magouilleur forcément pervertissant, le chef de l'état apparaît enfermé par un système trop puissant. Emprisonné dans des responsabilités gouvernementales et des intérêts économiques qui l'empêchent de rester propre sur lui. Est-il impossible de garder son âme et ses rêves lorsque l'on se trouve au sommet ? Du rôle du mentor (Claude Rich) à celui de la fille utopique (Mélanie Doutey) et celui du fils spirituel (Jérémie Renier), Président offre une belle galerie de seconds rôles. Des plus petites parties de jeux qui sont autant de supports au rayonnement d'un homme éblouissant et fascinant. La plongée dans cet univers politique au plus au niveau ne donne évidemment pas de vraie conclusion, laissant un éternel mystère sur la force du pouvoir.