7/10Monty Python - Oeuvres cinématographiques

/ Critique - écrit par Ichabod, le 29/09/2004
Notre verdict : 7/10 - And now for something completely different (Ecrivez votre critique)

Tags : python monty terry film vie jones graal

Critique de l'oeuvre cinématographique des Monty Python, de And now for something completely different au Sens de la vie

Avec :
(Chronologiquement)
And Now for Something Completely Different (1971)

Avec le film d'ampleur internationale :
(Chronologiquement)
Monty Python and the Holy Grail (1975)

Avec en super film d'ampleur galactique :
(A peine chronologiquement)
Life of Brian (1979)

Avec :
Monty Python Live at the Hollywood Bowl (1982)
(en tant que film qui a le droit au gros titre)

Et enfin
Super chronologiquement
Le blockbuster invité spécial
The Meaning of Life (1983)
(dans le rôle de Winston Churchill enfant)

dans

La critique des oeuvres cinématographiques intégrales des Monty Python

(quand ils étaient ensembles, je vais pas parler de leur oeuvres respectives annexes, même si Brazil est pas mal du tout, comme d'autres de leurs films d'ailleurs, mais ce n'est pas le sujet ici)

Bonjour à toutes et à tous. Autant vous prévenir tout de suite, j'aime les Monty Python autant que les lasagnes, ce qui n'est pas une mince affaire. Pourtant, je dois reconnaître que tous leur films, même s'ils sont absolument géniaux, n'ont pas le même intérêt. Dans le but d'aider le néophyte à découvrir leur univers ou pour faire penser aux inconditionnels de se faire une piqûre de rappel de "Monty Python", voilà un avis rapide sur chacune de leurs oeuvres cinématographiques. Ici point de critique des Flying Circus (leurs sketchs télévisés qui les ont hissé au rang de stars), j'ai en effet beaucoup de mal à les retrouver, et mis à part en import ou une improbable rediffusion, j'ai peur de ne jamais remettre la main dessus. Alors embarquons tout de suite vers le premier film :

And Now for Something Completely Different (1971)

Au départ, rappelons que les Monty Python est un groupe de comiques anglais, mis ensemble un peu par hasard par la BBC, qui ont pendant quelques années choqué, provoqué, mais surtout fait rire des milliers, voir des millions (et qui sait, peut être des milliards) d'êtres humains. Leur humour « so british » a en effet rapidement fait mouche dans leur patrie, et leur succès a été fulgurant. Il n'en fallait pas plus pour qu'un film sorte, et ce fut le cas en 1971 avec And Now for Something Completely Different. Malheureusement, à l'inverse de ce que suggère le titre, ce film n'est pas différent de leur émissions télévisés. Il s'agit en fait de reprises de leurs meilleurs sketchs, certes retravaillés, mais rien d'original. L'intérêt du film en pâtit énormément. Cependant, il reste à voir pour ceux qui n'ont jamais vu de Flying Circus, ou pour les fans qui veulent voir toutes les versions possibles et inimaginables de leur pitreries. Pas un classique, et sans doute leur film le moins réputé, contrairement au film suivant, qui est lui LE film des Monty Python que tout le monde connaît.

Monty Python and the Holy Grail (1975)

S'il n'y a qu'un film de ces trublions à voir, c'est bien celui-ci. C'est bien simple, ce film est une mine à citation. Chaque scène est culte, chaque phrase est choc, chaque mot fait mouche, chaque idée est absurde. L'histoire (la quête du Graal par les chevaliers de la table ronde menée par le roi Arthur ) n'est que le prétexte à une avalanche de sketchs plus ou moins bien liés entre eux, mais tellement hilarants qu'on en oublie rapidement cette carence. Citons parmi les meilleurs passages les « Chevaliers qui disent Ni » , le « pont de la mort », et la démonstration par a+b qu'une personne pesant autant qu'un canard est évidemment une sorcière. Mais si Monty Python and the Holy Grail est leur film le plus connu, le suivant est de mon point de vue le plus réussi.

Life of Brian (1979)

Life of Brian, ou comment les 5 trublions voient la vie de Jésus. Hilarant du début à la fin, moins haché que Holy Grail, il s'agît sans doute de mon film préféré. Les phrases cultes abondent moins que dans leur précédent film, mais pas d'inquiétude, Brian n'a pas une vie de tout repos. Allant des complots contre le gouverneur, à la comédie musicale pour un final original, et en faisant un détour en soucoupe volante, on suit le périple plié en deux. Le film qui suit est à nouveau une compilation de sketchs, mais celui-ci est particulier...

Monty Python Live at the Hollywood Bowl (1982)

Moins un film qu'un spectacle filmé, Hollywood Bowl est à voir pour son ambiance. Succession de sketchs télévisés retravaillés pour la scène, la prestation des anglais génère une certaine passion chez les fans venus nombreux à Hollywood pour contempler leur idoles. Comme pour leur premier film, l'intérêt s'estompe si vous avez vu les Flying Circus, mais sa fraîcheur et le sens du mot des anglais sur scène vaut largement le coup d'oeil.

The Meaning of Life (1983)

Leur dernier film est un film ovni, le plus difficile à appréhender. Succession de sketchs originaux sur le thème du sens de la vie, il y a du bon et du moins bon. On retiendra de ce film ses incroyables passages musicaux (« Every sperm is sacred », « Christmas in heaven », « Galaxy Song »), ses idées farfelues (le cours de sexe, le match de rugby entre élèves et profs, et le don d'organe figurent parmi mes préférées), et surtout la prestation de
John Cleese en serveur, absolument irrésistible.

Voilà pour la présentation des long métrages Monty Pythonesques. Si vous n'avez jamais vu un de ces films, je ne puis que vous conseiller de les voir. Les diffusions télévisées sont rares mais Arte nous fait quelquefois l'honneur de passer certains de leurs films. Les DVD de leur films Sacré GraalLe sens de la vie et La vie de Brian sont sortis en France et sont quant à eux facilement trouvables.
Voilà pour la présentation des films, sachez que le groupe a poursuivi sa route séparément, les divergences devenant trop importantes sur la fin. Terry Gilliam est devenu le plus reconnu aujourd'hui, grâce à des films comme Brazil, L'armée des douze singes, ou des projets, comme le Don Quichotte malheureusement abandonné pour cause de conditions de tournage désastreuses. Pour les néophytes qui souhaiteraient plonger dans l'univers des Monty Python, je ne saurais que trop conseiller les Flying circus, notamment « le Perroquet », « le ministère de la marche débile » et la célèbre « Lumberjack Song ».