7/10Madagascar 2

/ Critique - écrit par Nicolas, le 25/11/2008
Notre verdict : 7/10 - Into the Wild (Ecrivez votre critique)

Tags : madagascar film voix animation alex pingouins moto

Madagascar corrige le tir et propose un spectacle assez crédible, même si les zygomatiques ne seront pas forcément très sollicités.

Nous avions laissé nos quatre amis dans une situation plus qu'acceptable : la vie trépidante et sauvage de Madagascar. Les voilà néanmoins en route pour New York, leur foyer, à bord d'un coucou réparé par un gang de pingouins psychopathes adeptes du chatterton. Frêle esquif qui, évidemment, connaîtra pas mal de ratés en vol pour s'écraser sur une autre terre de rêves, l'Afrique sauvage. Un retour aux sources qui permettra aux héros de renouer avec leurs racines et de faire quelques découvertes sur eux-mêmes assez inattendues.


Voilà pour ce qui est du synopsis, assez convenu, mais qui a le très grand mérite d'élargir le champ des intrigues. A bien y regarder, même, c'est comme si les scénaristes avaient lu nos griefs, les avaient pris en compte, et avaient essayé d'y répondre du mieux qu'ils pouvaient. Inhabituel, certes, surtout qu'une suite a tendance à se planter, d'une manière générale. Bref, si Alex le lion reste au centre de l'intrigue, ses compères auront tous droit à leur moment de gloire et à leur petite histoire parallèle, assez convenablement intégrés à la trame principale. Du coup, le film fonctionne mieux, le rythme reste à bonne cadence, et les personnages secondaires se multiplient à foison. Nous restons évidemment dans des balises de développement très faibles, la durée du film ne pouvant autoriser guère plus, mais l'ensemble en devient plus vivant, plus fourni, plus intéressant (même si le très dynamique King Julian peut éventuellement saoûler sur la durée).
La trame musicale est également tirée vers le haut et se montre plus entraînante que dans le précédent volet, sans pour autant casser la baraque et rester dans les mémoires une fois la lumière rallumée. Même constat en ce qui concerne l'aspect visuel, pourtant d'une grande qualité, qui verse dans un esprit cartoon assez commun. Remarquons toutefois une animation sans faille inspirée par les doubleurs VO (
Ben Stiller, Chris Rock, etc), et de magnifiques paysages africains rendus par ordinateur qui n'ont rien à envier à leurs modèles.
Film pour enfant oblige, l'histoire verse dans des poncifs tels que la famille, l'amitié, et la recherche de soi, sans pour autant être prise de tête ou forcer la larmichette. Non, ici il s'agit avant tout de s'amuser, de se divertir, et c'est certainement pourquoi les scénaristes ont cru bon de doubler, rien que ça, le temps de présence des pingouins militaires qui demeure la vraie trouvaille humoristique de la franchise et font mouche presque à chaque apparition.

Un très gros cran au-dessus de son prédécesseur, Madagascar 2 gagne en présence par la multiplicité de ses intrigues, de magnifiques paysages, une bonne humeur musicale constante et les facéties de quelques pingouins assez atypiques. Une réussite, même si le rire franc et bruyant n'est que très rarement au rendez-vous.