7/10Les Seigneurs

/ Critique - écrit par jaiina, le 29/01/2013
Notre verdict : 7/10 - Une comédie familiale, sans surprise mais finalement bien meilleure que prévue (Ecrivez votre critique)

Tags : seigneurs film comedie olivier dahan france equipe

Tout d'abord, l'idée du film peut laisser perplexe : Olivier Dahan, celui là même qui réalisa le très sérieux La Môme, en train de se lancer dans une grande comédie familiale, sur le foot qui plus est... Je vous avoue que c'est non sans une certaine retenue que j'ai visionné le film (le football n'étant pas ma tasse de thé), mais au final, j'en suis ressortie avec une impression globalement positive, dépassant bien les a priori que j'avais au départ.

Certes, ce film ne restera pas dans les annales du cinéma, loin de là, mais il se laisse regarder et on se surprend même à rire de certaines situations. En effet, si le film n'hésite pas à utiliser tous les clichés du genre, à la fois sur la Bretagne (accueil au biniou, présence indispensable du ciré jaune), sur le milieu du foot (le taulard, le retraité drogué qui mène grand train, la reconversion d'un autre en acteur,...) ou sur la critique du capitalisme (les gentils ouvriers de la sardinerie face au méchant patron qui veut démanteler l'usine), c'est aussi pour mieux s'en moquer. Ainsi, on retrouve des tirades à la Cantona, le milieu des matches truqués et des magouilles...

Question casting, il n'y a pas à dire, tous les humoristes ou presque ont répondu présents et on sent une bonne convivialité et d'auto dérision : Dubosc fait son Dubosc, Gad Elmaleh retrouve ses mimiques classiques. On sent qu'Olivier Dahan se moque gentiment d'eux et que les comédiens jouent le jeu. Ils ne cherchent pas à se mettre en avant et assument leur côté "beauf". Avec une mention spéciale à José Garcia qui se révèle très attachant dans ce film, où finalement, il est l'un des rares à ne pas surjouer. La mise en scène de la gloire puis de la chute de ce footballeur est particulièrement bien réalisée dans la séquence d'introduction.


DR.

En outre, Olivier Dahan réussit le tour de force de rendre le film assez esthétique, notamment dans la réalisation des matches de football en leur donnant un découpage serré, bien loin des plans larges et classiques de TF1 ou Canal.

Au rayon des bémols, l'histoire est donc prévisible, de même que les situations comiques sont assez caricaturales mais si on regarde le film au 2ème ou au 3ème degré, il est assez sympa.

Les Seigneurs
DR.

A noter également le générique de fin assez original avec les albums Panini de notre enfance, qui permet de découvrir la tête des protagonistes, devant et derrière l'écran ( producteurs, ingénieurs du son...).