7/10Largo Winch

/ Critique - écrit par Guillaume, le 10/11/2008
Notre verdict : 7/10 - Sisley toi, c'est donc Largo (Ecrivez votre critique)

Tags : winch largo francq van tome hamme philippe

Largo Winch réussit enfin à prouver qu'on peut faire un film d'action efficace et bien réalisé sans pour autant faire appel aux grosses ficelles américaines.

De l'avis de beaucoup, Tomer Sisley est un homme non dénué de charme. Comique sur scène, il incarne sur grand écran Largo Winch, l'héritier de Nerio Winch, fondateur de la compagnie W. Un choix de casting étonnant quand on a en tête le héros de la bande dessinée dont le film est adapté. Pourtant, l'acteur sait tirer à lui la couverture. Il anime un Largo tout aussi crédible que son original en papier, en étant aussi plein de vie et d'énergie que lui.

Tomer Sisley, tout feu, tout flammes
Tomer Sisley, tout feu, tout flammes
Largo Winch
, le film, trouve ses sources dans les premiers albums de la série de bandes dessinées
Largo Winch. Jean Van Hamme, scénariste de celles-ci, sait y faire quand il s'agit d'allier action, argent, charme et rebondissements ; du tout cuit pour un film musclé à sensations.
Même si le film ne respecte pas au pied de la lettre la trame de la série, l'esprit y est, malgré l'évacuation de certains des personnages les plus marquants, comme Simon Ovronnaz, fidèle bras droit de Largo... notamment pour les affaires les plus discutables.

Après la mort de Nerio Winch, Largo, son enfant adoptif secret, réclame la fortune de son père en tant qu'unique héritier. Mais tout le monde n'est pas de cet avis...

Mélanie Thierry, chauffeuse de luxe
Mélanie Thierry, chauffeuse de luxe
Jérôme Salle, le réalisateur, a su éviter l'écueil du ridicule que de nombreux films français rencontrent quand ils s'essaient à l'action de haute volée. Pour une fois, personne n'aura à rougir face à Hollywood. Que Largo saute d'une falaise, qu'il tabasse une petite cohorte ou encore qu'il dévale une montagne en voiture, tout est réalisé proprement, sans trop abuser du flou artistique communément admis et trop souvent cache-misère. Largo manie certainement des fortunes avec aisance, mais il est aussi doué à jouer à se faire peur.

De l'action au charme en passant par l'humour, les proportions sont bien respectées. Entre Largo s'évadant de prison en cassant la baraque, Léa (Mélanie Thierry) séduite par le playboy et Gauthier, majordome drôle malgré lui, personne ne dira le contraire.

Malgré tout, si le divertissement est honnête et plutôt bien ficelé, il ne transcende pas le genre. On s'en délectera pour l'oublier sitôt consommé.