1.5/10Jeux d'enfants

/ Critique - écrit par Selena, le 29/09/2003
Notre verdict : 1.5/10 - Pas cap du tout (Ecrivez votre critique)

Tags : film jeux enfants ligne avis cap julien

Pas cap du tout

« Une vie entière pour se dire "je t'aime". 80 ans pour démarrer une histoire d'amour. Et tout ça à cause d'un jeu. Ou peut-être grâce à un jeu.
Sophie et Julien ont défini les règles du jeu. Ils en sont, pour le restant de leurs vies, les arbitres et souvent les victimes. "Cap ou pas cap ?" "Cap ! Bien sûr !" Ils sont cap de tout : du meilleur comme du pire. Bafouer tous les tabous, défier tous les interdits, braver toutes les autorités, rire, se faire mal. Cap de tout !? sauf, peut-être de s'avouer qu'ils s'aiment.
Ce jeu commence avec un pari innocent : un pari afin d'oublier que Maman est gravement malade, afin d'oublier quand toute la classe te traite de sale polak. Et quelques paris plus tard, le jeu devient ce qu'il y a de plus beau, de plus fort dans la vie des deux enfants.
Ils jouent, ils s'aiment ? Le jeu, l'amour ? L'amour, le jeu : finalement c'est tellement plus simple d'être ami. Et ainsi la vie passe, le jeu reste, de plus en plus intense, comme la passion. »

L'idée de départ était séduisante : deux enfants qui s'amusent à se lancer des défis au jeu du cap'/pas cap' et qui continuent à l'âge adulte, se testant mutuellement, et testant le jeu pervers de l'amour, sans se l'avouer.
Cette idée du jeu de l'amour/amitié, le genre de la comédie sentimentale, les acteurs (
Guillaume Canet, Marion Cotillard)... tout ça avait l'air alléchant sur le papier. Sur la pellicule, c'est la diète. Au menu, il n'y a plus qu'un film prétentieux, gonflant, ennuyeux, vain et inutile.
Jeux d'enfants est une calamité (désolée pour Jane). Les acteurs ne sont pas à leur avantage et jouent le plus souvent mal. Même les enfants, qui surjouent, sont agaçants, leurs dialogues paraissent à côté de la plaque tant ils évoquent des réflexions d'adultes. Guillaume Canet et Marion Cotillard forment un couple mignonnet, mais entre l'un qui est fadasse et l'autre qui est abonnée aux même rôles, à la limite de la vulgarité... on n'est pas gâtés.
La réalisation est poussive, sans rythme. Yann Samuell a bien voulu donner une pointe d'originalité à ce film soupesque en faisant des petits effets visuels parfois plaisants, parfois ameliepoulainistes, mais souvent superflus et très tape-à-l'oeil.
Le scénario se confine à une juxtaposition de tous les défis stupides et non-dits des amoureux amis. Et même, les défis sont rarement drôles (jeter de l'encre au visage de son instit', uriner devant le directeur... jusqu'à une tentative de meurtre sur des rails).
La fin est digne du grand Nawak d'Or. C'est le summum du grotesque du film. Je n'oserai même pas rajouter au gâchis général en spoilant la fin.

Cap ou pas cap de réussir une comédie romantique ? Pas Cap'.
Cap ou pas cap de faire subir un calvaire d'une heure et demie aux pauvres naïfs qui se seraient égarés, pensant voir un film original et divertissant ? Cap'.
La différence entre ce film et un hochet : c'est qu'on aura beau le secouer dans tous les sens, et le démonter, ce sera toujours creux et vide...