7/10Hellraiser 5 : Inferno

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 30/04/2004
Notre verdict : 7/10 - Une réelle surprise (Ecrivez votre critique)

Tags : hellraiser film inferno films realisateur scott saga

Le détective Joseph Thorne (Craig Sheffer), en enquêtant sur la mort d'une ancienne connaissance, découvre une étrange boîte...

Hellraiser 5 (2000) est, comme son nom l'indique, la quatrième suite faite au Hellraiser (1987) de Clive Barker dans lequel on retrouve de nouveaux cénobites, le célèbre Pinhead (Doug Bradley) et du gore.

Mais, ce numéro 5 est indéniablement le moins « Hellraiser » de la série. En effet, Pinhead n'est que très peu présent (contrairement aux films 3 et au 4), les scènes de morts crues et peu originales sont inexistantes, le scénario est basé autour de l'enquête du détective, le mystère et le bizarre sont des constantes captivantes (qui est « l'ingénieur » ? sommes-nous dans la réalité, un rêve, une hallucination ?), l'ambiance est souvent pesante et le suspense nous tient en haleine.
Pour toutes ces raisons qui le différencient de ses prédécesseurs, Hellraiser 5 est le meilleur de la série après le premier. Certes il décevra les fans des épisodes 3 et 4, qui souhaitent voir encore un pur Slasher-Movie très gore sans aucune originalité ni nouveauté, mais ravira les amateurs des films de David Lynch et de L'antre De La Folie de
John Carpenter car cet opus pioche des petites idées dans des classiques comme The Game, Seven ou encore la série T.V Le Prisonnier
Les seuls points négatifs du film sont un acteur principal peu crédible, qui ressemble à un mélange de David Boreanaz (de la série Angel) et de Christophe Lambert (pour le regard et pour la qualité de jeu) et un rythme parfois un peu trop lent.

Dans l'ensemble, Hellraiser 5 est un ovni dans la série qui donne beaucoup plus dans le fantastique que dans l'horreur.
A noter qu'il n'est pas nécessaire d'avoir vu les films précédents pour apprécier celui-ci. Néanmoins, Hellraiser et Hellraiser II sont des classiques dans le méga gore et le flippant.