4/10Hannah Montana : Le film

/ Critique - écrit par Nicolas, le 14/09/2010
Notre verdict : 4/10 - La petite Montana dans la prairie (Ecrivez votre critique)

Tags : hannah montana film miley cyrus avis comedie

Disney rentabilise sa star adolescente Miley Cyrus dans un film sans grande ambition, où la médiocrité des péripéties côtoie les bons sentiments habituels. Même musicalement, Hannah s'en sort mal.

Hannah Montana. Ce nom vous dit probablement quelque chose, sans savoir à quoi le rattacher. Passé un certain âge, il est en effet difficile de s'intéresser à cette nouvelle idole adolescente née en 2006 sur les écrans de télévision Disney. Son interprète, Miley Cyrus, côtoie même Beyoncé et Britney Spears, deux artistes hautement plus médiatisées, dans des classements où l'on ne parle que de millions de dollars. En tant qu'actrice, elle cartonne dans sa série Hannah Montana, rassemble des millions de têtes blondes (probablement à couettes) devant le poste à chaque diffusion ; et en tant que chanteuse, sa popularité télévisuelle lui vaut d'être suivie par une certaine masse de fans en délire, qui fait de ses disques des best-sellers en puissance. Même si High School Musical ou les Jonas Brothers vous parle davantage, ce qu'il faut savoir, c'est que Miley est leur reine. Quoi de plus normal qu'un film au cinéma, donc ?


Version châtain...
Mais voilà, Hannah Montana est une licence Disney. Et les films live estampillés Disney, généralement, ce n'est pas la joie. Reste à savoir en quoi le personnage d'Hannah Montana intéresse autant de jeunes têtes, et déterminer si le film leur conviendra.
Si l'on parle de scénario, on évolue dans des territoires connus, surexploités, pillés par d'innombrables navets qui ne valent même pas le coup d'être cités ici. La jeune Miley Stewart (oui, ils ont juste changé son nom de famille) a la tête qui enfle, et s'offre bien malgré elle un petit séjour dans son Tennessee natal pour renouer avec ses origines. Un garçon blondinet, célibataire et sans attache, rôde évidemment dans le coin pour faire chavirer son cœur et remettre en question sa perruque de blondasse écervelée. On tente parfois de deviner des ressorts scénaristiques qui n'arriveront jamais, et l'on se morfond vite de l'inutilité globale des péripéties de Miley et son papa, ramenées à leur plus simple expression. On parvient même à nous servir ce poncif exceptionnel où l'héroïne cherche à être à deux endroits à la fois ! ... et version blonde. Méconnaissable.
... et version blonde.
Méconnaissable.
Quant à ceux qui découvrent le personnage, ils se taperont la tête avec la télécommande du lecteur DVD en s'apercevant qu'une perruque blonde suffit à donner le change entre Miley et Hannah -  artifice bien connu puisqu'il suffisait à Superman d'enfiler des lunettes pour passer totalement incognito.
Peut-être parle-t-on musique, alors ? Miley chante bien, c'est indéniable, mais son style « je mâche les consonnes » peut vite horripiler. Au moins, cela nous empêche de comprendre convenablement les paroles, atrocement bas de plafond pour la plupart. Les traducteurs ont même évité de les sous-titrer, un comble pour un film destiné aux enfants ! Et puis, là où High School Musical se forgeait une identité musicale, Hannah Montana fait dans le pop-rock le plus commun qui puisse exister, ce qui n'aide pas à l'appréciation générale. Il n'y a bien que Hoedown Throwdown, sorte de Macarena entraînante à la sauce Miley, qui semble sortir du lot.
Et en réalisation ? Nous ne sommes pas là pour faire de l'esbroufe, aussi Peter Chelsom se contente du minimum, sans se complexer. Un ou deux ralentis pour accentuer la sentimentalité, de l'horizon verdoyant à en perdre la vue, et la bouille de Miley Cyrus et ses grosses dents en plan rapproché dès que l'on peut. La durée minimaliste (90 minutes, grosso modo) aide à faire passer la pilule, heureusement.

Produit commercial, tu en voulais un, tu en as un ! Le film d'Hannah Montana offre aux amateurs l'opportunité de voir leur idole évoluer sur un grand écran, sans enjeu véritable, mais il ne faut pas en attendre autre chose qu'une petite guimauve dénuée d'originalité et musicalement anecdotique.