2/10L'enfer des zombies

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 04/07/2003
Notre verdict : 2/10 - Un classique de l'ennui (Ecrivez votre critique)

Un classique de l'ennui

Ann Bowles (Tisa Farrow), le reporter Peter West (Ian McCulloch) et un couple de touristes en vacances font un voyage vers une île où ils rencontrent le Docteur Menard (Richard Johnson) qui tente de soigner des morts qui reviennent à la vie à cause de pratiques vaudous. Bien vite, les choses vont devenir hors de contrôle et des conquistadors espagnols morts vont sortir de leurs tombes à la recherche de chair humaine...

Ce film d'horreur italien, que l'on doit au très prolifique réalisateur Lucio Fulci (plus de 40 films à son actif), est un classique du genre. Le succès fut mondial et mena le genre (films de zombies) à la tête des productions de films d'horreurs italiens pendant près de dix ans.
Le succès de Zombie Flesh Eaters est-il justifié ? Non.

Tout d'abord, ce film est d'un rare ennui, seul Run Lola Run peut le concurrencer sur ce terrain. En effet, il ne se passe rien et il y a profusion de scènes inutiles avec des discutions creuses et de très longs plans qui n'apportent rien à l'histoire.
La première demi-heure mériterait directement d'être passée en accéléré tellement elle est vide.
Ensuite, il y a la meilleure scène du film : une rencontre aquatique entre un zombie et un grand requin blanc qui paraît tout droit sorti du Jaws (Les Dents De La Mer) de
Steven Spielberg. C'est très drôle mais ça ne dure que cinq minutes.
Sinon, il y a du gore avec la scène de la femme du docteur qui se prend un morceau de bois pointu dans l'oeil, il y a de l'érotisme inutile à deux reprises (ça n'est pas un film italien pour rien) et il y a des thèmes musicaux d'une rare nullité (dont un particulièrement mauvais avec deux percutions africaines qui se battent en duel) qui reviennent tout le temps en nous explosant les oreilles.
Les vingt dernières minutes sont très inspirées par le célèbre Night Of The Living Dead (1968) de George A. Romero, avec nos héros qui se retrouvent dans une maison avec les zombies qui veulent entrer de tous les côtés. Evidemment, tout le monde, sauf les deux héros, se fait mordre et devient zombie. C'est divertissant, mais vraiment trop copié.
On peut noter une esthétique des zombies très réussie mais qui ne sert à rien puisque les zombies sont mal exploités dans l'histoire.

Ce film qui se veut être une sorte de suite du Dawn Of The Dead (1978) de Romero, n'a retenu de ce dernier que l'ennui. Ce film est donc un classique par son succès, mais pas par sa bonne qualité.
On préfèrera se replonger dans les films zombies-gores Bad Taste (1987) et Braindead (1992) de Peter Jackson et le Night Of The Living Dead de Romero.

Bref, à part la scène du combat entre un zombie et un requin, il n'y a rien à sauver de ce film très très ennuyeux.