3/10Le Cercle - The Ring

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 12/10/2004
Notre verdict : 3/10 - Americain Destruction (Ecrivez votre critique)

Une jeune fille meurt sept jours après avoir visionné une étrange cassette vidéo...

The Ring, ou comment détruire un très bon film d'horreur, à savoir le Ringu (1997) du japonais Hideo Nakata, et en faire un remake ridicule et pas effrayant pour un sou.
Les scénaristes américains ont repri les moments les plus marquants de Ringu et y ont joint une histoire beaucoup plus classique, totalement décousue et bien moins percutante.

Commençons tout d'abord par les rares points positifs de ce remake: les visages des morts après le visionnage de la vidéo et les décors naturels en extérieur.
A part ça, tout est raté et est un réel crime envers le film original.
En effet, le contenu de la cassette ne fait plus peur car contient désormais beaucoup trop d'éléments qui vont constituer un ridicule "jeu de piste", Sadako (ici Samara) ne fait plus frisonner car est beaucoup trop souvent vue en pleine lumière (que devient le "Ringu-like"?), la mère de Sadako devient plus importante que sa fille et est liée à une pitoyable histoire de chevaux, le père de Sadako perd toute sa force dramatique, le petit garçon de la journaliste devient un mélange du gosse de Sixième Sens et du Danny de Shining, la malédiction perd de son sens et de sa légitimité car la mère et la fille ne sont pas persécutées comme dans l'original, les éléments étranges sont si nombreux qu'ils en deviennent totalement ridicules, les dessins du gamin sont légions et absolument pas effrayants...
Plus encore, Gore Verbinski est même parvenu à rater la scène culte de Ringu: celle où Sadako sort de la télévision pour tuer le père du petit garçon. En effet, son déplacement est trop rapide. De plus, lorsqu'elle sort de la T.V, il y a un trop grand contraste entre l'image vidéo et la lumière du jour et, à un moment, elle accellère stupidement et inutilement son avancée.

Avec The Ring, les américains ont réussi à détruire l'histoire du superbe film de Nakata en suprimant la grande tension de toutes les scènes sur l'île (dans la maison, dans le puit...), en simplifiant et banalisant les personnages et les situations.
Donc, pour se faire vraiment peur avec cette histoire de cassette vidéo, il est vivement conseillé de se tourner vers le premier Ringu, Ringu 2 pour les scènes avec la mère de Sadako et Ringo 0 qui apporte une touche dramatique et touche à une explication passionnante et terrifiante de la malédiction.
Pour le remake de Ringu 2, on voit mal comment Hideo Nakata pourrait réussir à améliorer un film qu'il a partiellement déjà raté une première fois.

Après The Ring, on peut s'attendre au pire concernant le remake d'un autre film de Nakata: le fameux Dark Water qui aura pour vedette Jennifer Connelly.