8/10Before Sunset

/ Critique - écrit par Vincent.L, le 15/03/2005
Notre verdict : 8/10 - True Love (Ecrivez votre critique)

Tags : before sunset linklater film richard delpy julie

Si tout s'était déroulé comme prévu, ils se seraient retrouvés 6 mois après leur séparation à Vienne.
Empêchée par un évènement incontournable, Céline (Julie Delpy) n'a pas pu venir au rendez-vous.
Sans moyen de se joindre, ils ne se sont pas vus pendant 9 ans...

A l'occasion de la promotion de son dernier livre à Paris, Jesse Wallace (Ethan Hawke), désormais écrivain à succès, croise à nouveau Céline, qui travaille dans une organisation environnementale.
Les visages amaigris par les années qui passent, atteignant une récente trentaine, de l'eau a inévitablement coulé sous les ponts. Chacun est parti de son côté, se réalisant professionnellement comme il l'entendait. Mais aucun des deux n'a oublié la journée et la nuit passées ensemble dans la capitale autrichienne. Les souvenirs sont encore là, comme si ce moment de bonheur parfait datait de la veille.

Dans le stress du départ imminent de Jesse pour New York, les questions-réponses fusent. Les réflexions sont toujours aussi nombreuses, partant souvent vers une philosophie salvatrice. Y sont évoqués les méfaits du capitalisme et du communisme, l'état particulièrement inquiétant du monde...
Néanmoins bien vite, l'amour opère son action de voile des problèmes les plus importants. L'intérêt se porte alors sur soi et sur son entourage proche. Des thèmes aussi variés que les relations amoureuses, l'engagement, la procréation et le sexe sont abordés. La fraîcheur et l'immédiateté sont toujours présentes, la connexion demeure, même si des éléments ont créé des barrières. Leurs discussions sont un jeu fascinant qui mêle subtilement humour et spiritualité.
La magie de l'amour sublime Paris. Les paroles et les gestes de nos personnages se rejoignent dans une rare vérité sentimentale et existentielle.
Puis, les révélations, les prises de conscience et les hasards fâcheux instaurent des doutes, des douleurs, des regrets et une forte nostalgie. Les failles humaines naissent pour donner un intérêt à nos vies.

Richard Linklater, comme dans Before Sunrise, n'a pas besoin d'images explicites pour exprimer ce que ses protagonistes évoquent. Leurs paroles sont si fluides, avec ce qu'il faut d'hésitations et de grâce, pour que l'on soit transportés dans un imaginaire à la fois fabuleux et réaliste.
Les chansons interprétées par Julie Delpy, dont la douce et magnifique "A Waltz For A Night", concluent cette histoire passionnante dans un tendre espoir...