5.5/10Attack the Block : Mon E.T. va craquer

/ Critique - écrit par Guillaume, le 18/07/2011
Notre verdict : 5.5/10 - Mon E.T. va craquer (Ecrivez votre critique)

Tags : film attack cinema block for saison science

Dans le genre OFNI, Attack the block se pose là. Avec fracas, il met un gang d'ados d'une cité difficile de Londres face à une invasion d'extraterrestres. Et le moins que l'on puisse dire, c'est qu'ils ne sont pas venus en paix.
Il faut dire que le premier alien a avoir posé les pieds sur Terre s'est fait
DR.
méchamment laminer par Moïse, le caïd de la bande. Pas étonnant que l'animosité soit montée d'un cran...

Quoiqu'il en soit, Joe Cornish, à la fois réalisateur et scénariste, a souhaité proposer un film dans lequel une bande de jeunes stéréotypés (ils braquent une femme dès le début du film et portent des capuches) détourne sa violence coutumière vers des faits plus hauts. Comme savater des extraterrestres à la pelle.

On sent bien qu'il y a une volonté nette de démontrer que le jeune criminel est capable de rédemption, qu'il peut même devenir sympathique. Mais on n'arrive jamais à en être convaincu. Finalement, la violence latente de ces petits jeunes ne disparaît pas. Bien au contraire, elle est détournée mais renforcée. Couper des monstres, les brûler, leur tirer dessus... ça n'adoucit pas vraiment les moeurs.


DR.
Petit raté, donc, au niveau des intentions qui ne parviennent pas à se concrétiser.

Mais pour le reste, le style est assumé et jouissif. Le gang, maladroit dans son texte et dans ses actions, rejoint les extraterrestres (félins) aux grandes dents au panthéon des personnages qui font penser aux films d'actions des années 80 sans fric. Et pour ça, on salue la performance. Et tant qu'à faire, celle des acteurs, qui pour la plupart sont des débutants qui s'en sortent bien. On pense notamment à Alex Esmail, très attachant.

A partir d'un pitch assez saugrenu mais potentiellement culte, Attack the Block se dévoile comme un film de genre, sans prétention, que l'on pourra apprécier avec une grande joie entre amis, lors d'une soirée délirantes où la soif n'existerait plus.