3/1030 ans sinon rien

/ Critique - écrit par weirdkorn, le 10/08/2004
Notre verdict : 3/10 - 3 sinon rien (Ecrivez votre critique)

Temps de lecture estimé de l'article : 3 minute(s) - 11 réactions

3 sinon rien

Je vous préviens tout de suite, 30 ans sinon rien s'adresse à un public bien précis. Pour apprécier, il faut d'abord être une fille (raté pour moi) américaine (re-raté) de moins de 15 ans (encore raté) pas bien exigeante envers la qualité des films visionnés (toujours raté). Bref, je n'étais pas prêt d'être satisfait et dans notre pays, les personnes remplissant toutes ces caractéristiques ne courent pas les rues et à part les fans de Lorie, je ne vois pas à qui cela va plaire. Pour les amateurs d'Alias, la présence de Jennifer Garner, ne suffit pas à faire remonter le niveau, voire même l'inverse. Beaucoup d'actrices auraient été meilleures qu'elle.

30 ans sinon rien est un nouveau conte hollywoodien ayant de grandes similitudes au niveau de l'histoire générale avec le Big de Tom Hanks. J'ai bien dit des similitudes générales dans l'histoire, pas plus, c'est à dire le passage direct de la jeune adolescence à l'âge adulte. Jenna fête ses 13 ans. Pas bien intelligente et maquillée comme un camion, elle ne pense qu'à une chose : l'apparence. Elle ne remarque pas Matt, son copain rondouillet mais très gentil avec elle. Après un anniversaire qui ne se passe pas comme souhaité, elle fait le voeu de vouloir être une jeune femme de 30 ans sexy et épanouie. Et ça marche. Elle devient une vraie pouf (comme le dit très bien Nicolas dans sa critique) avec une brillante carrière, un copain célèbre et tout et tout. Mais elle n'est plus une gentille personne (l'a-t-elle déjà été ?). Elle va donc retrouver Matt, devenu beau gosse entre temps, pour comprendre ce qui s'est passé.

Après avoir lu ça, tout le monde peut raconter l'histoire en détails, que ce soit les sentiments, les quelques situations comiques et surtout le dénouement. Va-t-elle redevenir jeune et se rendre compte de ce qu'elle a manqué ? Quel suspense insoutenable et surtout quelle abomination. Le scénariste avait dû se taper l'intégrale des Disney sous Prozac avant de faire son travail. Chaque mot, chaque action, chaque sentiment déborde de la morale bien pensante si chère à nos amis américains. Prenez Filles de bonne famille où la moralité m'exaspérait déjà, pour 30 ans sinon rien c'est mille fois pire. Encore, une certaine morale sur le respect ou l'amour malgré les apparences aurait pu passer mais c'est quasiment l'inverse. Si Matt était resté enrobé, l'aurait-elle aimé ? Si cela avait été le cas, le film aurait eu plus de sens. Bref, vous l'aurez compris le fond ne vaut rien, voyons la forme. C'est là le moins pire. Le scénario se tient (il est nul mais se tient), le rythme n'est pas bon mais pas horrible non plus et le jeu des acteurs est potable. Hé oui, je vais décevoir les fans de Jennifer Garner mais je ne l'ai pas trouvée dans le coup, sans charme, sans expression. Par contre l'apparition d'Andy Serkis vaut le coup.

30 ans sinon rien fait partie de ces films à éviter absolument sauf si vous faites partie des gens précédemment cités (bonjour aux fans de Lorie). Dans ce cas, l'ennui et la consternation ne devraient pas trop se voir. Au final, 3/10 est une note bien chère payée mais qui me permettait de faire un jeu de mot avec le titre. 25 ans ou 20 ans sinon rien auraient été bien mieux.

A découvrir
Daredevil
Daredevil
Il faut sauver le soldat Ryan
Il faut sauver le soldat Ryan
Daredevil
Daredevil